Protegeons les abeilles sauvages de nos jardins

05/02/2021

Protegeons les abeilles sauvages de nos jardins

Les abeilles sauvages ou solitaires sont moins connues que les abeilles sociales qui produisent le miel mais elles sont tout aussi utiles Ă  la pollinisation de nos arbres fruitiers ou fleurs.

Quand on pense abeille, on pense en premier lieu aux abeilles dites sociales que nos installons dans nos ruches pour produire du miel.

 

En fait, il existe en France près de 800 espèces d'abeilles sauvages ou solitaires soit bien plus que d'espèces d'abeilles sociales.

Ces abeilles ne produisent pas de miel et ne vivent que très rarement en colonie. N'ayant pas de miel à défendre, elles sont moins agressives et plus facilement observables.

 

Parmi les nombreuses espèces, j'en citerai trois que vous avez probablement déjà observés dans votre environnement:

 

  • La mĂ©gachile du rosier: Elle dĂ©coupe des feuilles en demi-cercles pour fabriquer des loges destinĂ©es Ă  recevoir les larves

 

 

  •  l'osmie cornue que l'on rencontre plus rĂ©gulièrement dans nos jardins et qui profite de tous les micros abris artificiels qu'elle trouve pour dĂ©poser ses larves. Chez moi, elle affectionne les tresses en plastique creux qui soutiennent les rosiers.  C'est un vrai ballet au printemps! 

 

 

  • L'abeille charpentière (xylocope violet): Elle est de taille plus imposante, jusqu'Ă  3 cms pour les mâles. Elle est toute noire et niche dans le bois. Cette abeille est impressionnante du fait du vrombissement bruyant de son vol mais elle n'est pas agressive.

 

 

 

En quoi ces abeilles sont utiles?

 

Toutes ces abeilles sont utiles parce qu'elles contribuent à la pollinisation des fleurs. Certaines espèces sont même complémentaires à nos abeilles domestiques parce qu'elles s'intéressent à des essences que nos abeilles sociales ne pollinisent pas.

Certains Ă©tudes faites dans de grandes villes comme Ă  Paris, commencent Ă  mettre en garde contre l'installation  massives de ruches sur des zones de butinage trop petites. Les premières victimes en sont les abeilles sauvages....et la bio diversitĂ©.

 

Quel est leur cycle de vie?

 

En tout dĂ©but de printemps, au terme de l'hivernation de la larve, l'abeille nait et sort de sa loge. Les mâles naissent les premiers.  Ils attendent la naissance des femelles pour les fĂ©conder dès la sortie de leur nid. 

Cette abeille dont la durĂ©e de vie est en gĂ©nĂ©ral très courte, de 4 Ă  6 semaines, se consacre de suite Ă  construire un nid pour y pondre ses Ĺ“ufs. Avec chaque Ĺ“uf elle dĂ©pose du pollen et du nectar qui vont constituer la nourriture de la larve. Elle bouche ensuite le nid avec un peu de terre humide. 

La photo ci dessous est intéressante (Merci à Lisa Chauvin pour nous avoir fait partager son expérience). On voit bien comment l'abeille pond ses œufs (blancs), dépose des éléments nutritifs (jaunes) et obture chaque cellule avec un peu de terre.

Les œufs du printemps donneront naissance à une nouvelle génération en Juillet/Aout. Les œufs pondus en été hiverneront .....et le cycle reprendra au printemps suivant.

 

 

 

Comment favoriser la présence de ces abeilles ?

 

En premier lieu, Ă©videment, en bannissant l'usage des pesticides et insecticides.

Chacun peut aussi laisser dans son jardin une petite zone en friche dédiée aux insectes.

Planter des essences mellifères variées de nos terroirs est un autre moyen favorisant la diversité des pollinisateurs.

Enfin vous pouvez installer des hôtels à insectes qui vous permettront d'apprécier et de faire découvrir à vos proches le ballet des abeilles au printemps.

Vous le laisserez toute l'année, il pourra aussi en hiver protéger d'autres insectes tels que les coccinelles.

Un détail qui a son importance, orientez le plutôt vers le sud que les larves bénéficient des premiers rayons de soleil du printemps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez sur le catalogue de LA RUCHE BLEUE quelques jolis hĂ´tels Ă  insectes.

 

Pour en savoir plus sur l'abeille sauvage,  je vous conseille: 

 

 

 

Récolte de graines de Vipérine Le pollen d'abeilles, un complément alimentaire plein de vertus

LA RUCHE BLEUE 

 

Didier DELOUME

Apiculteur

laruchebleue.deloume@gmail.com

Dernière actualisation du site:

 24/05/2021 : article sur le savon au miel

 

 

 

      5 rue de la fontaine blanche 37170  Chambray les Tours

SIREN 539 666 982