Du bon usage de la propolis

15/10/2021

Du bon usage de la propolis

La propolis est un produit miraculeux qui protège la colonie d'abeilles et qui a aussi de nombreuses vertus thérapeutiques connues depuis des millénaires....et certainement un peu oubliées.

 

"Beaucoup de choses renaitront,

qui étaient depuis longtemps oubliées"

Horace

 

 

En grec propolis veut dire "en avant de la cité"....Quel lien avec les abeilles me direz vous!  

 

En fait,  cette substance que fabriquent les abeilles constitue une sorte de rempart qui protège la colonie.

Rempart pour colmater les fissures, adapter la taille du trou de vol, protéger de l'humidité, éviter les moisissures, embaumer les intrus (lézards ou mulots) qui se seraient risqués à entrer dans la ruche. Ses propriétés désinfectantes servent aussi de rempart contre d'autres agents pathogènes et bactéries.

 

Qu'est ce que la propolis? 

 

Selon la définition du docteur Yves Donadieu adoptée par la collectivité des spécialistes en apithérapie "La propolis désigne toute une série de substances résineuses, gommeuses et balsamiques.... recueillies par les abeilles sur certaines parties de végétaux (essentiellement les bourgeons et les écorces de certains arbres), qu'elles rapportent à la ruche et qu'elles modifient vraisemblablement en partie par l'apport de certaines de leurs propres secrétions (cire et secrétions salivaires principalement)."

 

Parmi les principales essences d'arbres, il convient de citer les résineux, le chêne, l'orme, le marronnier d'inde, le bouleau, le saule et le peuplier. 

 

 

Concrètement, en début de printemps ou à l'approche de l'automne, un nombre limité d'abeilles butineuses sont chargées de ce type de récolte. L’abeille découpe avec ses mandibules des fragments de résine qu’elle étire comme un fil, qu’elle  pétri en boule et dépose dans les corbeilles à pollen de ses pattes. 


Dans la ruche, les ouvrières ramollissent la résine avec leurs sécrétions salivaires et y ajoutent un peu de cire. Ce nouveau matériau n'est pas stocké, il est directement utilisé par les abeilles. 

Une colonie ne récolte, en une saison, qu'entre 100 et 300 grammes de propolis. C'est très peu et il faut veiller à laisser à la colonie de quoi se protéger.

La propolis n'est pas très appréciée par l'apiculteur au travail. Avec la chaleur, elle s'avère très collante et tache durablement nos tenues !! 

 

 

Selon les différentes publications sur le sujet, la propolis contiendrait plus de 150 composants différents.

 

Les résines contiennent des flavonoïdes et des acides phénoliques.

Les flavonoïdes apportent un puissant effet antioxydant au système immunitaire. Ils protègent l’organisme des agressions extérieures liées à la pollution, aux substances toxiques. 
Les acides phénoliques ont une action particulièrement intéressante et complémentaire à ces derniers sur la bonne santé cardiovasculaire. 

 

Les huiles essentielles dépendent bien sûr des végétaux auxquels les abeilles ont rendu visite ! La plupart des huiles ont des vertus antimicrobiennes et anti-inflammatoires.

 

 

 

Comment récolter la propolis? 

 

Deux modes complémentaires existent :

  • Le raclage et le grattage des têtes de cadre et des parois de la ruche.
  • La mise en place de grilles spéciales dont les abeilles comblent les interstices. Pour récolter, il suffit de récupérer la grille pleine, de la mettre au congélateur que la propolis devienne cassante et en tordant la grille on peut  récupérer les petits morceaux.

Cette propolis peut être transformée ou vendue en l'état. On l'appelle Propolis brute. Elle se conserve facilement sans aucun impératif particulier. Le bon sens incite toutefois à utiliser la propolis la plus fraiche possible.

 

 

 

 

 

Comment réaliser de l'extrait actif de propolis?

 

La technique consiste à préparer la teinture mère. Elle s'obtient en laissant macérer la propolis brute plusieurs semaines dans un alcool pharmaceutique et alimentaire de plus de 60°. La cire et les résines n'étant pas solubles à froid, seuls les éléments intéressants vont s'y dissoudre (cf. photo ci dessous du début du processus). La solution liquide obtenue, conservée à l'abri de la lumière,  pourra être utilisée en spray ou en goutte à goutte.   

 

 

 

 

Quelques points de vigilance à souligner avant d'acheter ou consommer des extraits de propolis:

  • Connaitre la provenance de la propolis brute. L'environnement des ruches doit être sain et non pollué. Des extraits  de pesticides, par exemple, peuvent se retrouver dans les solutions.
  • Vérifier le taux de mélange alcool/propolis. Le calcul est assez simple : si l’on mélange 50% de propolis avec 50% d’alcool, on obtient un extrait de propolis à 50%. Si l’on mélange 20% de propolis avec 80% d’alcool, l’extrait obtenu sera de 20%. En général, le dosage proposé par les principaux laboratoires (sous la marque Propolia par exemple) est compris entre 20 et 25%.
  • Le temps de macération est également un gage de qualité importante. Plus la macération sera lente, plus les principes actifs de la propolis seront préservés dans l’extrait obtenu. Ce temps doit être supérieur à 3 semaines.   

 

Achetez la propolis brute plutôt auprès d'un apiculteur que vous connaissez et la teinture mère, dont la commercialisation est très encadrée, en pharmacie ou directement auprès d'un laboratoire ou distributeur agréé.

 

En quoi la propolis est si intéressante pour la santé?

 

Globalement, on reconnait à la propolis des propriétés  antivirales et anti-inflammatoires. Elle est efficace contre les virus de type herpès, notamment le virus responsable du bouton de fièvre.

La propolis agit ainsi sur les staphylocoques multirésistants,  sur le streptocoque A (responsable des angines). Elle est indiquée pour toutes les inflammations de la sphère ORL (rhinites, pharyngites, laryngites...).

Elle agit sur les bactéries affectant l’hygiène buccale (gingivite, infection dentaire, aphtes, prévention des carries..), sur les bactéries des gastroentérites et de l’estomac. 

Ses vertus anesthésiantes en font une arme contre les piqures d'insectes.

Son action antioxydante permet aussi, grâce aux flavonoïdes, de lutter contre le vieillissement cellulaire.

Les acides phénoliques préservent les tissus des artères et vaisseaux capillaires, et sont en mesure d’empêcher la formation de caillots dans le sang. Ils permettent de prévenir le développement des cancers et de maladies comme celles d’Alzheimer ou de Parkinson.

D'importantes propriétés cicatrisantes liées aux acides phénoliques et aux flavonoïdes lui ont été reconnues par grecs qui l'utilisaient déjà pour traiter plaies et blessures.

 

La consommation se fait essentiellement sous forme de gommes, de pommade, de spray mais aussi en solution liquide (goutte à goutte). Les traitements ponctuels et préventifs pour renforcer les défenses immunitaires sont préconisés en début d'hiver.

 

Contrairement à une idée fréquemment développée la propolis n'est pas à considérer comme un complément alimentaire. Elle apporte peu en matière de complémentarité nutritionnelle. Sa richesse tient surtout à ses nombreuses propriétés thérapeutiques évoquées ci dessus.  

 

La propolis est un produit naturel, bien toléré et sans effet secondaire fâcheux.  Certaines contre indications peuvent exister notamment en cas d'allergie aux produits de la ruche et aux piqures d'abeilles. Elle est déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les jeunes enfants.

 

En synthèse, l’avis préalable de votre médecin peut être utile pour lever le moindre doute.  

 

Principales sources : 

  1. "La propolis"  du docteur Yves Donadieu. Ed. Dangles.  
  2.  Extraits de conférences de Mme Françoise SAUVAGER pharmacienne et Maître de conférence
  3. "Les remèdes de la ruche ". Ed. Alphen
  4. Le traité Rustica de l'apiculture.

 

Qu'est qu'un essaimage d'abeilles?

LA RUCHE BLEUE 

 

Didier DELOUME

Apiculteur

laruchebleue.deloume@gmail.com

Dernière actualisation du site:

 24/05/2021 : article sur le savon au miel

 

 

 

      5 rue de la fontaine blanche 37170  Chambray les Tours

SIREN 539 666 982