Première expérience de fabrication de savon au miel

23/05/2021

Première expérience de fabrication de savon au miel

Une première expérience qui en appelle d'autres...

Quelle drôle d’idée...fabriquer des savons quand on est apiculteur !


Pas si étrange que ça finalement quand on est sensible à la biodiversité, au respect de  la nature et soucieux de consommer des produits  dont on connait la composition. 


La fabrication d’un savon n’est pas si compliquée techniquement….J’y suis arrivé!

S'agissant toutefois d’un produit cosmétique en contact avec la peau, elle appelle respect des matières premières, précision des dosages et maitrise des processus.


J’ai consulté beaucoup de sites, de tutos sur YouTube, et lu quelques livres.   

 

J’ai fait les choix suivants :


-   Méthode de saponification à froid qui me semble la plus respectueuse des matières premières (absence de              cuisson), 
-   Evidemment, choix d’une recette comprenant du miel ou de la cire d’abeilles,
-   Fabrication d’un savon solide pour ne pas avoir à utiliser les emballages plastiques,
-   Absence d’huiles essentielles qui ont l’avantage de parfumer le savon, mais artificiellement à mon goût.


J’ai testé une recette du site "mes recettesnaturelles.com" qui répondait à ces critères et dont les tutos sont précis. Merci à Caroline,  je vous recommande son site.

 

Première étape : s’équiper !  

Et vous voyez sur cette photo qu’on ne peut se lancer sans un minimum d’équipement et de matériels, y compris pour se protéger lors de la manipulation de la soude caustique. 
J’ai même fait fabriquer un sceau « la ruche bleue » pour faire comme les Pro !

 


Deuxième étape : Après avoir validé sa recette via un calculateur de saponification pour vérifier les bons dosages et notamment celui de la soude caustique…Se lancer !  En ne commentant pas la même erreur que moi, à savoir….oublier d’adapter ses dosages à la taille de son moule ! En l’occurrence mon moule était bien trop grand….ou ma quantité de savon bien trop faible….Au choix!

 

 

 

Troisième étape : après 48H, le temps nécessaire à saponification, démouler et découper le pain de savon.


Quatrième étape : laisser reposer la pâte de 4 à 6 semaines que le savon sèche et durcisse. Cette phase a un nom : la cure. 

 


Et enfin ….après en avoir vérifié le PH…..vous aurez la satisfaction d’utiliser votre propre savon.

 

          

 

 

 

Quels enseignements je tire de cette expérience :


-   Tout d’abord le vrai plaisir de faire moi-même (DIY),
-   Le produit est naturel au point où, au-delà le lavage des mains, il a déjà remplacé les gels douches,

-  J’éprouve moi aussi une forme (légère) d’addiction : envie de faire d’autres tests, voire de faire mes propres            compostions au regard des propriétés des matières premières (huiles, argiles...),

-   Rester humble. Savonnier c'est un vrai métier.


Et…La RUCHE BLEUE dans tout ça.

 

 

 

Il est fort probable qu’un jour la RUCHE BLEUE proposera une petite gamme de savons en utilisant les différents produits de la ruche (miel, cire et propolis). 
Ca n’est pas encore d’actualité. Les conditions d’hygiène d'un laboratoire de fabrication sont règlementées. Les compositions sous soumises à certification préalable par des laboratoires habilités.  S’agissant d’un produit cosmétique c’est d’ailleurs tout à fait justifié.
Je vais donc continuer à faire quelques nouveaux essais et à offrir mes petits savons à ceux qui voudront bien les tester.

Qu'est qu'un essaimage d'abeilles? Récolte de graines de Vipérine

LA RUCHE BLEUE 

 

Didier DELOUME

Apiculteur

laruchebleue.deloume@gmail.com

Dernière actualisation du site:

 24/05/2021 : article sur le savon au miel

 

 

 

      5 rue de la fontaine blanche 37170  Chambray les Tours

SIREN 539 666 982