LA RUCHE BLEUE  

Didier DELOUME

Apiculteur

laruchebleue.deloume@gmail.com

SIREN 539 666 982

      5 rue de la fontaine blanche 37170  Chambray les Tours

1 2 3 APICULTURE MIEL FRELONS ASIATIQUES REGLEMENTATION ABEILLES LE RUCHER AUTRES PRODUITS DE LA RUCHE

Miel de "ville"produit à Chambray les Tours

11/09/2020

Miel de "ville"produit à Chambray les Tours

J'avais ramené une ruchette à Chambray ce printemps pour créer une nouvelle colonie (suite à division sans reine pour les initiés). Une reine a été élevée et la colonie s'est très bien développée au point ou je l'ai transférée dans une ruche dès le mois de juin. Elle a même produit une petite quantité de miel (5Kgs) dont je fais profiter mes voisins et dont je mets aussi à la vente quelques pots destinés prioritairement aux Chambraysiens.

                                                                                                                                                                                      

Le miel est d'une très jolie couleur.  Il est parfumé et très doux au gout, mais difficile de dire de quelles essences

principales il se compose. Les abeilles ont certainement profité de toutes les fleurs   de saison plantées dans les jardins environnants!

 

 A l'automne, retour au rucher principal pour cette nouvelle colonie. Je renouvellerai surement l'expérience la saison prochaine.

 

 

Une identité visuelle pour la ruche bleue

25/07/2020

Une identité visuelle pour la ruche bleue

Comme son nom l'indique, une identité visuelle définit la personnalité, les valeurs d'une entreprise. Elle doit bien sûr aussi aider à identifier rapidement son activité.

Le message, que je souhaite faire passer, est triple:

- Valoriser un produit sain, naturel, apporteur de vitalité et d'énergie, 

- Mettre en avant une démarche valorisant le terroir et la proximité, 

- Mais aussi, donner envie "de pousser la porte" et de voir ce qu'il y a derrière...

Et tout ça en peu de mots...

 

Il était aussi évident que le bleu devait rester très présent. C'est une couleur que j'aime et qui inspire confiance, sérénité et maturité.

 

Je n'ai pas gardé la frise autour du dessin pour ne pas trop charger l'ensemble, même si je la laisserai sur les étiquettes.

 

 

A vous de me dire si c'est réussi!

 

 

 

La récolte du printemps 2020 est en pots !

04/07/2020

La récolte du printemps 2020 est en pots !

Quelques petites dizaines de  kilos  de miel récoltés au mois de mai dernier.

Saison plutôt moyenne qui résulte d'un temps capricieux mais surtout du choix assumé de ne pas déplacer les ruches au plus près des sources de nectar. 

Deux types de miel sont disponibles:

 - Un miel très clair composé majoritairement de colza. Il est crémeux et devrait le rester assez longtemps. Il est très doux au gout….Excellent pour les tartines du petit déjeuner.

- Un miel plus coloré, récolté quelques semaines plus tard et probablement composé de diverses essences: acacia, tilleul, fruitiers, pissenlits....Il est beaucoup plus parfumé que le miel de colza. Sa cristallisation sera surement plus grossière.  

 

Compte tenu des petits volumes,  j'ai, cette année, préparé plus de pots de 250G et de 125G que d'habitude, pour que le plus grand nombre puisse y gouter. 

 

  TONY PROXI à Saint Martin l'Ars est le premier à être approvisionné.
   

N'hésitez surtout pas à faire travailler les petits commerces de proximité d'autant plus, ceux qui  comme Anthony le fait avec soin sur  ses références,  mettent en valeur des producteurs locaux.  

   

Comment optimiser la conservation de son pot de miel ?

04/04/2020

Comment optimiser la conservation de son pot de miel ?

La  réponse légale: 


Aucune durée n’est  clairement définie par la loi, il existe simplement une obligation en matière d’affichage sur l’étiquette.
La date de durabilité minimale (DDM) doit être  indiquée en clair.

Elle peut être annoncée par la mention "A consommer de préférence avant fin ... " en indiquant le mois et l'année lorsque la durabilité est comprise entre 3 et 18 mois ou seulement l'année lorsque la durabilité est supérieure à 18 à 24 mois.
Il ne s’agit pas d’une date de péremption. Tout miel peut être consommé sans risque après cette date. Il s’agit d’une sorte de garantie pour le consommateur que le miel aura, au moins jusqu’à cette date, conservé ses qualités nutritives et ses caractéristiques sensorielles.
Les usages sont donc d’afficher sur les étiquettes des durées de l’ordre de 18 à 24 mois. 

 

La réponse relative aux  qualités nutritives:


Le miel est un produit naturel dont la composition, la couleur, le goût  varient en fonction des  saisons et des nectars que récoltent les abeilles. 
C’est aussi un produit riche. Composé essentiellement  de sucres (fructose, glucose, saccharose) et d’eau, il contient  de multiples éléments utiles à notre santé : acides aminés, sels minéraux, vitamines, antibiotiques….

Les chimistes ont  mis en lumière un indicateur d’âge et de qualité pour le miel, l’Hydroxyméthyfurfural  ou HMF pour les experts. Ce produit n’est pas présent lors de la récolte du miel par les abeilles et se forme au fil des jours. Cet indicateur de dégradation du miel évolue en fonction de l’acidité et des variations de température. Cette molécule nous renseigne donc sur la bonne conservation du miel au fil du temps.

 

A mon goût….le meilleur miel reste celui qu’on mange à la sortie de l’extracteur !

 

La maitrise du risque de fermentation: 


Le miel contient naturellement des levures qui ne fermentent pas dès lors que le pourcentage d’eau ne dépasse pas 18%.  Au-delà, le risque de fermentation s’accroit. L’apiculteur doit donc veiller, avant de récolter, au respect de ce taux. 

 

La réponse relative aux conditions de conservation: 


La conservation de son pot de miel est  aussi un point clé  essentiel au maintien de la qualité nutritive du produit.
La température dans une ruche est de l’ordre de 35°. C’est à cette température que les abeilles conservent leur nourriture et ses qualités …mais elles la consomment très rapidement. 
Quand la température de conservation d’un pot est trop élevée,  elle favorise ce que l’on appelle de déphasage du miel, c’est-à-dire  une séparation du fructose et du glucose qui laisse la partie inférieure du pot cristalliser (glucose) et la partie supérieure liquide (fructose). 
Le produit reste consommable ….mais n’est pas très appétissant.
A l’inverse, les températures trop fraiches accélèrent le  durcissement du miel. Par ailleurs,  le miel est, par nature,  un aliment stable constitué d’antibiotiques naturels….Donc frigo inutile
Certaines pratiques industrielles consistent à pasteuriser le miel en le chauffant à 77° pendant quelques minutes. Certes il présente l’avantage de rester liquide beaucoup plus longtemps mais perd une grande partie de ses qualités nutritive.

                                                              Petit  rappel  sur la notion de cristallisation 

 

  Je l’ai évoqué dans un précédent article, le miel est composé de fructose et de glucose dans des      proportions différentes selon les nectars récoltés par l'abeille.

 

  Le fructose a la propriété de rester liquide. Le glucose cristallise très rapidement.
  C’est donc un processus naturel qui se produit plus ou moins rapidement selon les miels.  

  La cristallisation n’est donc pas un indicateur d’un miel qui n’est plus bon à consommer.  

 

Pour rendre liquide un miel cristallisé, il suffit de le chauffer au bain-marie et de se rappeler, à nouveau, que les abeilles conservent leur butin à 35° …mieux vaut, pour garder les qualités nutritives du miel, ne pas dépasser cette température et en y arrivant à feu très doux.

 

 

Alors...en synthèse, comment optimiser la  conservation de votre pot de miel ? 

 

  1.  Privilégiez un endroit sec…comme dans une  ruche
  2. Privilégiez une conservation  à l’abri de la lumière…comme dans une ruche
  3. Privilégiez une température stable...comme dans une ruche.
  4. Pour optimiser la DDM, veillez à ce que cette température soit comprise :
    • Entre 15 et 20° pour un miel déjà cristallisé
    • Entre 20 et 25° degré pour un miel liquide sachant qu'il devra être consommé plus rapidement
  5. Fermez bien votre pot avec un couvercle hermétique après chaque usage.

 

Un dernier bon conseil qui ne vous étonnera pas!

 Achetez vos pots de miel chez un apiculteur que vous connaissez ou dans un commerce qui valorise les produits régionaux.

 

Les bons usages de la cire d'abeille

08/11/2019

Les bons usages de la cire d'abeille

La cire est produite par les abeilles à partir de glandes situées au niveau de l'abdomen lorsqu'elles sont dans leur cycle 'ouvrière', soit vers le 12ème jour de leur vie (cf. article " comment le nectar devient miel? ")

 

La cire sert à fabriquer les alvéoles dans lesquelles:

- la reine dépose ses œufs, 

- les ouvrières stockent le pollen qu'elles récoltent et le miel qu'elles fabriquent.

 

La cire est à l'origine blanche. Elle change de couleur au contact des éléments stockés dans les alvéoles. 

 

Dans une ruche "domestique", on peut considérer qu'il y a 3 types de cires différentes: 

- La cire des cadres du corps de la ruche (la partie basse): c'est une cire qui peut rester plusieurs années présente dans la ruche. Après des utilisations répétées par les abeilles elle a tendance à noircir, ce qui constitue d'ailleurs un indicateur pour l'apiculteur du besoin de la  renouveler,

- La cire des hausses: c'est une cire produite dans l'année par les abeilles pour stocker le miel que l'apiculteur va ensuite récolter,

- La cire d'operculation: l'opercule est le couvercle avec lequel l'abeille referme hermétiquement l'alvéole remplie de miel et qui permet d'en optimiser la conservation.

 

Traditionnellement, la cire a plusieurs usages.

- Une part importante est recyclée et rendue aux abeilles sous forme de plaques gaufrées qui sont réintroduites dans les ruches la saison suivante.

- Elle entre aussi dans la composition de produits cosmétiques  ou pharmaceutiques.

- Elle a enfin des usages domestiques. Elle constitue par exemple un très bon  encaustique pour le mobilier. Elle est utilisée dans certains enduits ou encore pour faire des bougies qui ont un bon parfum de miel.

 

Un nouvel usage se développe et qu'il faut encourager. Elle entre dans la fabrication d'emballages alimentaires réutilisables 'BEE'S WRAPS" que chacun peut faire chez soi et qui constituent une alternative écologique au papier d'aluminium. Il y a de plus en plus d'articles et de tutos sur internet sur le sujet.

 

Quels sont mes propres usages de la cire?

En premier lieu, et même si ma production actuelle est très faible,  je me suis équipé d'une chaudière qui me permet de fondre  mes propres cires pour en garantir la qualité.

 Je recycle  mes meilleurs cires d'opercules pour refaire des plaques gaufrées.

Je fonds, à deux reprises pour éliminer le maximum d'impuretés, les cires des cadres de hausses  pour en faire des lingots de 150 grammes que je propose à la vente pour les usages domestiques (bee's wraps notamment)

Je fonds des vieux cadres de corps mais compte tenu de la moindre qualité du produit fini,  je le limite à la fabrication de bougies.

 

PS : quelques photos sont disponibles dans la rubrique "galerie photos".

Une très bonne nouvelle

12/10/2019

Une très bonne nouvelle

Lire cet article  très intéressant  de l'INRA qui s'appuie sur une étude sérieuse menée sur plusieurs années.

Nuances chromatiques de ma récolte 2019

14/09/2019

Nuances chromatiques de ma récolte 2019

Je suis moi même étonné de la variété des couleurs, et des saveurs, des miels récoltés cette année.

 

Elle est au moins la preuve de la diversité des nectars que les abeilles ont pu récolter à proximité du rucher.

 

C'est d'ailleurs un vrai sujet de satisfaction puisque cette diversité illustre la qualité du territoire sur lequel est installé le rucher.

Deuxième sujet de satisfaction, cette diversité de nectar, et donc de nourriture pour les abeilles, est très bonne pour santé des colonies.

Elle illustre aussi qu'en faisant des récoltes plus régulièrement, je pourrais presque tendre vers une production de miels mono-floraux.

 

Les miels les plus clairs ont une dominante forte de colza, les intermédiaires une dominante de tournesols.

Les plus foncés, dont le dernier qui est encore liquide, ont des odeurs et gouts plus prononcés. Ils sont à dominante "forêt" châtaigner ou miellat de chêne.

Le plus fin en goût est paradoxalement celui dont la couleur est la moins attirante à l'œil (le 2ème pot en partant de la droite). 

 

Voilà un axe de perfectionnement pour la saison prochaine….Mieux identifier les cycles de floraison pour mieux différentier les variétés de miels que je produits.

La récolte de miel d'été 2019 est en pots

11/09/2019

La récolte de miel d'été 2019 est en pots

Dans un contexte de sécheresse peu porteur cette année pour les apiculteurs, j’estime, pour ma part, avoir fait une bonne récolte.

Je pense qu’il y a un lien avec la présence, à quelques mètres du rucher, d’une petite rivière (la Clouère...pour les initiés!).

L’eau est indispensable à la colonie: elle lui permet d’élever le couvain. Les larves sont nourries par les abeilles nourrices à l’aide de gelée royale et de bouillie larvaire. Les nourrices donc ont besoin de beaucoup d’eau pour la sécrétion de la gelée et la confection de la bouillie.

 

Ma récolte d’été a été faite en deux temps:

  •      Début août, c’est un miel de couleur ambrée et encore assez  liquide....idéal avec le café du matin (quoique je trouve  un peu dommage de diluer son bon goût) ou avec du fromage blanc.

 

  •      Fin août, miel plus clair et plus crémeux, probablement avec une composante importante de tournesol. Son gout, bien que moins prononcé, est agréable. Il me semble plus approprié pour les tartines.

 

Il s’agit toujours de miel “toutes fleurs”. Je n’ai pas assez de temps pour organiser des transhumances et produire des miels mono floraux....Mais ça viendra un jour!

 

Compte tenu de vos demandes, je propose aussi cette année des pots de 250 grammes. C'est un bon format pour découvrir, faire des cadeaux, ou composer des coffrets de produits régionaux, ce qu’envisagent, pour les fêtes de fin d’année, mes  commerçants partenaires.

 

Bonne dégustation. 

 

*: petit parti pris que, j'espère, vous me pardonnerez!

Mon expérience de semis de plantes mellifères

18/07/2019

Mon expérience de semis de plantes mellifères

Jai semé au printemps des phacélies, des cosmos sulfureux, et des centaurées des montagnes.

 

Après un printemps plutôt humide, les phacélies ont fleuri les premières. 

Belle surprise lors de la floraison des  centaurées des montagnes : très jolies fleurs blanches , roses ou bleues dont les abeilles apprécient le nectar. 

 

Déception avec les cosmos sulfureux. Très belles fleurs (cf. la galerie de photos dans l'onglet "rucher")….mais bien trop rares. La sècheresse en est surement la cause.

 

Je n'ai pas très bien réussi non plus mes plantations en pots : floraisons décalées des différentes essences, ni joli….ni attractif pour les abeilles. Les petites limnanthes douglas ont paru fragiles et ont séchées avant même de fleurir.....Bref, expérimentations à reprendre avec des variétés plus résistantes. 

 

Une nouvelle étape commence : récolter les fleurs fanées pour récupérer les graines qui serviront pour les semis 2020.

Les abeilles produisent plus quand elles butinent bio

29/06/2019

Les abeilles produisent plus quand elles butinent bio

Communication  intéressante publiée sur France Inter qui fait état d'une étude reposant sur une observation de plus de 6 années!

Dernière actualisation du site:
 14/08/22 : article bilan de saison 2022